Print

Soins de santé

Keywords: Social Inclusion, Health Care

Les migrants sans papiers fonf face en Europe à de sérieuses difficultés dans l’accès aux services de soin. Pour cette population, l’aggravation de leur état de santé physique et mentale a plus de chances d’arriver principalement dus à un accès très limité aux services de santé et la peur constante d’être découvert et expulsé.

Alors que dans un même temps de nombreux instruments juridiques internationaux en matière de droits de l’homme ont été ratifiés par les États membres de l’UE et que ces instruments mentionnent le droit pour tout être à des soins de santé comme droit fondamental  (nonobstant la situation administrative), les lois et les pratiques de plusieurs États européens vont à l’encontre des ces obligations. Force est dès lors de constater qu’un pourcentage croissant de migrants sans-papiers  n’ont aucun accès aux soins de santé même si ce droit existe.

Les actions de PICUM pour le Droit à la Santé des Migrants sans papiers

Le premier objectif de PICUM est de promouvoir les droits sociaux fondamentaux des migrants sans papiers. Un de ces droits consiste en l’accès aux Soins de Santé- un droit fondamental qui constitue la clé de voûte de la réalisation d’autres droits. Picum a réalisé deux majeurs projets européens sur le sujet du droit à l’accès aux soins de santé des migrants sans papiers et est engagé dans plusieurs autres initiatives en cours.

L’accès aux soins de santé des migrants sans papiers au sein de l’Union Européenne

Le projet de PICUM « l’accès aux soins de santé des migrants sans papiers » a été cofinancé par la Commission Européenne ( DG Emploi, Affaires Sociales et Égalité des Chances) dans le cadre du Programme d’Action Communautaire de lutte contre l’Exclusion Sociale.

Complétée en 2007, ce projet qui s’est étendu sur une période de deux avait pour objectif l’amélioration de l’accès aux soins de santé des migrants sans papiers par le développement et la promotion d’un système de collection de données et d’informations sur la situation de l’accès aux services de santé des onze États membres de l’Union Européenne.

L’enquête de PICUM a mis en exergue les problèmes de la marginalisation auxquels sont confrontés les migrants sans papiers, problèmes découlant de leur situation de précarité.Ce projet cherche aussi à mettre en lumière le rôle des acteurs locaux et régionaux dans ce processus anti pauvreté et attiré l’attention des autorités publiques sur la nécessité de concevoir une stratégie d’Inclusion Sociale qui prend en considération une des population les plus précaires en Europe : les sans papiers.

Pour plus d'information, cliquer ici (EN)

Rapport du projet: cliquez ici

Le système de soin en Allemagne, Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni

En mars 2001, PICUM a tenu un séminaire international regroupant des experts sur le thème de la couverture de santé pour les migrants. L’objectif immédiat étant alors un échange d’expériences et de points de vue entre experts médicaux travaillant avec les migrants sans papiers en Allemagne, Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Cliquez ici pour lire le rapport

Autres initiatives

En tant que principal expert sur le thème de l’accès aux soins des travailleurs migrants en Europe, PICUM s’implique activement  sur ce problème en soutenant des actions et en attirant l’attention  sur ces actions. Dans le but d’accroître la collaboration avec d’autres acteurs, professionnels, professionnels et décideurs agissant dans le domaine de la couverture de santé pour les sans papiers. PICUM est une organisation partenaire dans le suivi de projet et la mise en place d’initiatives:

Web, design and development by Typi Design